Energies Marine Renouvelable: solutions pour un monde énergétique propre et durable

 

Ressource

Les vagues sont produites par le vent en proportion de sa puissance et durée sur la surface de la mer.
Les avantages des vagues sont qu’elles subsistent longtemps après que le vent a cessé et peuvent même exister en l’absence de vent locaux (houle océanique).

 

L’énergie des vagues a de nombreux avantages évidents avec une ressource abondante et relativement prédictible à terme (mensuellement, annuellement), une densité énergétique importante et moins de contraintes environnementales (visibilité, bruit, etc.) comparé à d’autres formes d’énergies renouvelables.

 

Marchés

Le marché principal pour une société européenne d’énergies renouvelables est d’abord son marché local qui est lourdement régis par des directives réglementaires, en particulier celles de 2009 relatives à l’objectif de 20% d’énergies renouvelables pour 2020.


Une étude collaborative réalisée pour la CE (Wavenet, 2003) a montré que la ressource mondiale houlomotrice exploitable serait de l’ordre de 140TWh -750TWh par an lorsque les solutions étudiées arriveront à maturité.
Des études plus récentes envisagent que la ressource réelle serait de 32-42TWh ou 9-12% de la demande en énergie du Royaume Uni (ref: Carbon Trust).

La ressource énergétique est tout aussi abondante dans d’autres pays, le long des côtes Atlantiques de France, d’Irelande, du Portugal et de l’Espagne, avec une bonne exposition aux vents dominants et une houle longue engendrant d’excellentes conditions sur de nombreux sites potentiels près des côtes qui présentent des caractéristiques favorables (connexion aux réseaux, bathymétrie, faibles contraintes de navigation, radars, etc.)

Les gouvernements en Europe sont motivés pour développer ce potentiel et favoriser l’émergence d’une filière énergie marine compétitive.

Un certain nombre d’initiatives ont déjà été prises pour faciliter les efforts de R&D, cofinancer la construction et les essais d’engins de démonstration et pré-commerciaux, en accompagnement des sociétés de production d’énergie sont incitées à investir dans le secteur au travers de mécanismes de prix de rachat avec des unités de taille commerciale. 


Les marchés mondiaux primaires pour l’utilisation des engins Seacap sont bien répartis dans le monde (source Carnegie 2010), particulièrement le long des côtes où une très grande majorité de la population terrestre vit et nécessite de l’énergie :



Des marchés spécifiques peuvent aussi être accessibles à Seacap.
- infrastructures côtières nouvelles ou réhabilitées.

Dans certains ports, où l’exposition à la houle est assez forte, il peut être économiquement avantageux d’intégrer un ou plusieurs engins Seacap aux ouvrages existants ou à construire.

Cette option serait particulièrement intéressante également pour Hydrocap, dans le cas d’essai d’un prototype, en raison des économies que cela entrainerait pour la partie ingénierie et installation.

Cela permettrait à Hydrocap en effet de valider son design dans un environnement relativement protégé, avec un démonstrateur de faible puissance et à un coût très réduit.

 

Recyclage de plateformes de production d’hydrocarbures sur les champs épuisés.

Etant donné le coût prohibitif associé avec le démantèlement (plus de $100 millions $US par plateforme), il y aurait un très grand intérêt à réutiliser la partie structurelle inférieure des plateformes en remplaçant les planchers supérieurs par un nouveau plancher adapté aux systèmes d’énergie renouvelable, afin d’utiliser directement l’énergie produite par les unités Seacap (Algo-fuels, Hydrogène, aquaculture, etc).

Seuls Les équipements pétroliers seraient enlevés et recyclés à terre, laissant la structure porteuse sur site à l’usage de Seacap pour une réhabilitation en plateforme EMR à un coût marginal.

Ce marché potentiel représente une opportunité de taille et immédiate pour Hydrocap : en Mer du Nord uniquement, chaque année au cours de la prochaine décennie, la production de 10 à 30 plateformes devra être abandonnée. De plus ces plateformes sont situées dans une bathymétrie compatible avec Seacap  dans des zones où la ressource houlomotrice est importante.

 

Mutualisation avec des champs éoliens offshore

Les unités Seacap peuvent être construites en collaboration ou autour de structures utilisées principalement par les éoliennes offshore. De cette manière le coût d’installation et la production peuvent être mutualisés (réseaux de câbles HT, sous-stations, services d’entretien, etc.)

Voir ci-dessous une analogie avec un projet de mât de mesures météo réalisé pour le champs de Fécamp,  très similaire à ce que pourrait être la construction et l'installation d'un démonstrateur de petite capacité SEACAP (en fonction de la nature des sols sous-marins une alternative avec fondation à succion est aussi envisageable, plus économique et écologique) :

 

Hydrocap évalue ces options avec des tiers qui ont montré leur intérêt pour cette technologie.

Cette option pourrait être déployée le long de l’Arc Atlantic où la ressource en vent est moins attractive qu’en Europe du Nord mais où, en contrepartie, la ressource houlomotrice est plus importante.

Actualités

OEE 2017 NANTES

Ocean Energy Europe 2017 à Nantes les 25 et 26 octobre 2017  (Cité des Congrès)

Lire la suite

SEANERGY Biarritz 1-2 Juin 2016

Seanergy, un carrefour pour les professionnels des Energies Marines Renouvelables

Lire la suite

Assises de l’Economie de la Mer 21014

Hydrocap Energy sera présente aux Assises de l'Economie de la Mer à Nantes et Saint-Nazaire (France) du 1er au 3 Décembre 2014.

Lire la suite

Voir toutes les actualités